top of page

Parlons un peu d'Alimentation...




Dans ce nouveau post, je voudrais vous parler un peu d’alimentation. Bien sûr, je suis Naturopathe et l’alimentation est donc le premier outil avec lequel je travaille. Je ne peux cependant pas exactement dire que ce soit mon « dada ». Les Naturopathes sont avant tout des éducateurs de santé. Ce qui me passionne, c’est la préservation et l’optimisation de la santé et de la vitalité. Et cette vitalité, garante de notre santé passe impérativement par ce dont nous nourrissons notre structure physique et psychique.

 

Quand je reçois mes clients en consultation, j’entends toujours dire : « ah, je mange très sainement, je fais très attention à avoir une alimentation correcte et équilibrée ».

 

Je ne doute pas que chacun ai cette impression et se donne déjà du mal pour bien faire avec l’alimentation. Mais pour se faire, la plupart d’entre nous se fient à des conseils piochés sur internet ou dans les médias ; à des croyances familiales sur ce qui est bon ou mauvais en termes d’alimentation ; à ce que nous avons vu d’autres faire pour leur alimentation. Est-ce la bonne méthode ?

En fait non…

Personne ne peut vous vendre La bonne méthode pour se nourrir. Il n’y a pas exactement de bien et de mal en Alimentation, il y a surtout une notion de compatibilité avec la personne que vous êtes ; une adéquation entre vos spécificités, votre unicité physiologique et psychique et l’alimentation que vous choisissez pour correspondre à ces spécificités.

 

Je vous donne un exemple.

Est-ce que toutes les voitures actuellement en vente fonctionnent exactement de la même façon ?

Elles roulent, possèdent un moteur, un habitacle, des feux… et pourtant sous le terme commun de « voiture » il y a de nombreuses différences de fonctionnement et de besoins entre les différents véhicules auxquels nous avons accès aujourd’hui.

 

Si vous avez une voiture, lors de son acquisition, comment avez-vous décidé de ce que vous alliez mettre dedans comme carburant ?

Si vous n’aviez aucune idée, avez-vous décidé de mettre des carottes, des burgers, du vin ou du coca dans le réservoir ? C’est une méthode : essayer jusqu’à avoir trouver ce qui marche le mieux. Je ne recommande pourtant pas cette méthode, ni avec la voiture car je vous laisse imaginer le résultat, ni avec vous, pour les mêmes raisons que pour la voiture : trop hasardeux et avec des risques évident de dégradation irréversible du véhicule.

 

Aviez-vous une idée avant même de l’acquérir parce que vous avez entendu dire que les voitures consomment du gaz, de l’essence, du diesel, de l’électricité ?...

Et avez-vous donc choisi au hasard parmi ces possibilités ?

 

Aviez-vous déjà une profonde conviction parce que vos parents avaient toujours mis ceci ou cela dans leur voiture et que du coup, la vôtre aussi fonctionnerait forcément avec le même carburant ?

 

Avez-vous entendu que l’état proposait des « primes/aides à l’essence » et que du coup, si l’État proposait cela c’était forcément que tel était le bon carburant ?

 

Tout cela vous semble étrange ? Dénué de sens ?...

 

Alors peut-être de façon plus logique, vous avez consulté la notice de la voiture pour savoir comment fonctionnait le moteur, où était l’embrayage, le réservoir d’huile…

Peut-être avez-vous demandé au constructeur de quoi se nourrissait votre nouveau véhicule, compagnon indispensable de nos vies ? Et selon le véhicule en question, vous avez obtenu une réponse précise, adaptée aux besoins spécifiques de ce véhicule et non adaptée à un autre ?

 

Et bien figurez-vous que sous couvert de terme générique « d’humain », nous avons le même « problème » que les voitures. Nous sommes tous uniques et différents. Nous avons tous des besoins spécifiques, un mode de fonctionnement uniques, des options particulières et une carrosserie qui nous est propre.

Un conseil en Alimentation ne peut pas être généralisé. Nous avons besoin d’individualiser notre alimentation pour optimiser notre fonctionnement.

Bien entendu, nous aurons tous besoin de carburant régulièrement, de nettoyer nos filtres de temps à autres, de polir nos carrosseries, de faire réviser notre moteur… mais ce dont nous allons nous nourrir dépend de tant de choses personnelles : notre activité, nos capacités d’élimination et de métabolisation, la performance spécifique de nos systèmes…

 

Et c’est en ça que le Naturopathe peut vous aider à optimiser et prendre soin de ce véhicule si précieux qu’est notre corps et dont nous aurons besoin, en bon état de marche pendant de longues années.

 

Car, croyez-moi, devoir faire un Marseille-Paris avec un véhicule qui ne roule plus qu’à 10km/h, dont les pneus sont crevés, le radiateur percé, le filtre à huile HS et la climatisation en panne, c’est bien plus que pénible… c’est impossible !

 

Alors, même si votre alimentation est équilibrée, est-ce exactement celle qui vous correspond ? Et bien souvent, ce n’est pas tout à fait le cas.

Et si vous faites l’expérience de ces petits désagréments devenus tellement communs qu’ils passent inaperçus et semblent normaux, tels que gaz, ballonnements, troubles du transit, maux de tête après les repas, fatigue chronique… Alors c’est votre carburant n’est pas tout à fait le bon et que vous dégradez déjà votre véhicule.

Exactement comme votre voiture qui si elle n’a pas le bon carburant, va caler, faire d’étranges bruits ou juste cesser de fonctionner…

 

 Je suis à votre disposition si vous avez des questions, des commentaires ou une expérience à partager.

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page